facades de l'IGPDE

Cycles préparatoires

Du fait de la complexité des épreuves et des connaissances requises pour les passer, l’ENA organise des cycles de préparation au concours par convention avec des organismes de formation : l’Institut pour la gestion publique et le développement économique (IGPDE) du ministère des Finances en particulier, et certains Instituts d’études politiques (les IEP de Bordeaux, Grenoble, Rennes et Strasbourg). Ces préparations s’exercent en présentiel à temps plein ou à temps partiel (midi et soir) ou encore par correspondance.

L’accès au cycle de préparation en présentiel (baptisé “pENA”) se fait sur concours, et ouvre droit à une bourse de 1 393 € nets par mois. Le versement de la bourse est conditionné par la présence régulière aux cours.

Le concours pENA est constitué d’une épreuve écrite d’admissibilité (une dissertation) et d’une épreuve orale d’admission (un entretien avec le jury). Si une trentaine de places est ouverte chaque année, elles ne sont pas toutes pourvues et la sélectivité tourne autour de 30 % des candidats.

Pour en savoir plus sur le concours, les épreuves ainsi que les modalités pratiques (inscriptions, dates, etc.), vous pouvez consulter le site officiel de l’ENA.

Candidats libres

L’IGPDE édite chaque année des « fascicules » de préparation au concours. Il s’agit d’une compilation de fiches sur internet ou sur papier vendue 230 € et offrant la possibilité de s’inscrire à une session intensive de préparation en juillet.

D’autres ressources peuvent être glanées sur internet, par exemple sur le site collaboratif OpenInterest, créé par deux préparationnaires au 3e concours.

  Principes et textes  
  Le concours  
  Calendrier annuel